…Extrait de mon journal intime…une fois n’est pas coutume.

200436936-001

Une fois n’est pas coutume…et pour une fois je ne parlerai pas de mode ni de maquillage…

Ce soir j’ai envie d’utiliser mon blog comme un journal intime…j’ai envie de vous parler de mon Pays…j’ai envie de vous confier ma tristesse…

L’Italie s’est reveillée hier matin, comme tous les matins…mais soudain, en ouvrant les yeux, elle a aperçu la Nature…pas comme d’habitude mais imposante, devant elle…
elle a vu la force de cette Nature qui est bouleversante dans le bien et dans le mal…

Hier matin c’etait le mal…

La Nature, cette géante, a secoué la terre.

L’Italie ne s’y attendait pas.

Amatrice ne s’y attendait pas.

Ce petit village d’un peu plus de 2600 habitants s’est retrouvé en miettes un mercredi d’aout.

C’est un petit village qui me rappelle Sonnino, là où j’ai grandi…où tout le monde se connait…les gens ont l’habitude de se voir tous les jours…ils ont leurs lieux privilégiés pour une partie de cartes et un echange d’opinions sur le « Calcio Mercato », ou sur le dernier article de la Gazzetta dello sport…

L’Italie ne meritait pas ça…aucun Pays ne merite ça…
Mais l’Italie est comme un enfant capricieux et fragile. Derrière cette façade du pays de la mode, de la culture et du shopping où tout est paillettes et « dolce farniente », il y a la réalité d’un peuple qui est fatigué et qui a du mal à arriver à la fin du mois, à joindre les deux bouts comme on dit… le peuple italien est orgueilleux…il ne le dit pas à ses cousins europeens, mais les salaires sont bas… souvent des familles entières vivent avec un seul salaire…et souvent ces familles renoncent à pleins de choses pour pouvoir partir en vacances quelques parts, avec les enfants, juste pour quelques jours…
Et pourquoi ne pas partir à Amatrice…d’autant plus qu’en fin aout il y a la « Sagra dell’Amatriciana », dediée aux célèbres pates que tout le monde connait…
Mais cette fois il n’y aura pas de fete car Amatrice s’est écroulée sous la force de la Nature. Et avec elle 241 personnes… 241 italiens qui ne meritaient pas ça…
Je le repète, personne ne merite ça…mais ce soir mon coeur et mes prières appartiennent à mon Pays…ce soir j’avais envie de vous parler de l’Italie…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :