LA LEGENDE DU TRAGUS

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Avec un jour de retard à cause du décalage horaire (ce n’est pas vrai mais ça fait style ! lol) je vous parle de ma lourde décision de percer le tragus !

Ce n’est pas grave si vous ne savez pas qu’est-ce que c’est un tragus et où il se trouve, car moi-même je ne le savais pas avant de faire mon piercing !

D’ailleurs grâce à ça j’ai appris ce que c’est un « septum », un « bridge », un « rook » exc.…. Et oui…je ne rentre pas souvent dans des boutiques de piercing et tatouages !

Comment j’ai décidé de me percer le tragus ?

Et bien, en fait je n’ai rien décidé du tout ! j’ai eu une inspiration du moment…j’avais déjà regardé quelques jolies photos sur Pinterest et j’avais trouvé cette petite pierre dans le coin intérieur de l’oreille très sexy !

Du coup lundi dernier je suis partie chez le perceur…

J’ai choisi une petite boutique juste à côté de la place de la Bastille…j’avais vu quelques commentaires sur leur page FB et ça avait l’air très bien !

Le perceur, Boodah, est très gentil…au premier coup d’œil Boodah il fait un peu peur avec ses piercing et ses tatouages. Avec mon sac à main et mon écharpe bien enroulée autour du cou j’ai l’impression d’être une petite écolière bien trop sage à côté de lui… j’ai limite un air coincé…

Mais Boodah il va vite briser la glace et me mettre à l’aise !

Avant tout, il faut savoir que dans une boutique de tatouage on se dit « tu » ! pas de chichis, on va au but ! « Tu veux un piercing ? assis-toi on va le faire ! »

(moment de solitude….)

Et puis il m’explique qu’il faut bien nettoyer, bien en prendre soin et que ça ne va pas faire très mal et pleins d’autres trucs….

Le moment arrive : Boodah me demande de respirer profondément…et il perce ! Aïe ! ça picote un petit peu…ça tire …il est en train d’installer le petit bijou que je devrai porter pendant plusieurs mois, le temps que la micro « blessure » du tragus  cicatrise.

« C’est fini » ! il me dit.

15 minutes top chrono entre le moment où j’ai franchi la porte de la boutique et le moment où j’en suis ressortie avec mon piercing au tragus !

Je suis super contente ! Fière de moi !

je me demande même si à la longue je ne retournerai pas voir Boodah pour percer le deuxième tragus !

Donc quoi retenir ?

  • Ce n’est pas grave de céder à une envie de piercing ! il faut se faire plaisir de temps en temps…mais réfléchissez quand même à ce qui vous plait ! un piercing c’est sans rdv et une fois rentrés dans la boutique c’est difficile d’en ressortir sans votre bijou dans la peau !
  • La douleur est dans la tête ! Le perceur m’a parlé de tellement de choses différentes que je n’ai plus pensé à mon piercing et j’étais assez relaxée quand il a passé l’aiguille ! Du coup ça fait beaucoup moins mal !
  • Derrière chaque tatoueur et perceur qui fait peur se cache un gentil garçon ! Merci Boodah pour ta patience !

 

Voilà !

 

Aujourd’hui J + 2, je ne sens pas du tout mon piercing ! il fait un peu mal quand je le touche et quand je pratique les soins de nettoyage.

J’ai déjà en tête une quantité énorme d’idées de bijoux que je pourrai porter par la suite !

Pour l’instant et pour mettre en valeur le basique en titanium, j’ai remplacé mes BO en perle nacrée par des saphirs blancs.

J’adopte des tenues modern’chic  en pratiquant le contraste entre le piercing du tragus et des hauts en cols Claudine ou des pantalons de tailleur…

Le côté « bad girl »passe donc assez bien au bureau ; il donne même cette touche décontractée dont on a tous besoin !

 

A bientôt sur La Girly Box de Ladymarme.

tragus2

Mon tragus

 

 

4 réflexions sur “LA LEGENDE DU TRAGUS

  1. Stephy dit :

    Coucou super article j’ai le tragus percer,c’est cool et sa fais plaisir de voir que meme les personnes avec un tempérament plus sage peuvent faire de petite folie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s